Le mot du maire

Cette deuxième partie de l’année aura été particulièrement riche en manifestations. Ce fut la visite du Président du Conseil Départemental pour lancer la rentrée scolaire des collèges depuis Rémilly, tout en installant la classe des Cadets de la Sécurité Civile en compagnie du Préfet et du Directeur Académique de l’Education Nationale.
La journée se poursuivait par l’inauguration de la bibliothèque, objectif annoncé il y a quelques trois années, après la libération des classes dans les bâtiments de la place du 11 novembre.
La bibliothèque qui porte désormais le nom de Maurice Jochum, maire de Rémilly de 1968 à 1989 et qui fût un ardent défenseur de l’histoire locale ; nous lui devons de nombreuses recherches et écrits sur notre cité.
En septembre également, eut lieu la passation de commandement au Centre de Secours avec la nomination du Lieutenant Bernard MAOT qui succède au Capitaine Serge Gallet, promu commandant à cette occasion.
Autre installation, celle du Père David Chaudey, nommé curé et archiprêtre qui remplace le Père Dreher.
Le 60e anniversaire de la construction de l’église St Martin, a été célébré en présence de Monseigneur Laglaize , Evêque du Diocèse .
Et bien sûr, la commémoration du 100e anniversaire de l’Armistice de 1918 célébré ce 11 novembre en présence d’une foule nombreuse entourant les anciens combattants, les cadets de la sécurité civile, les jeunes sapeurs-pompiers, les services de secours et de sécurité.
Après l‘hymne national et le chant « Lettre à un Poilu »    repris par les enfants des écoles, l’Harmonie St Martin et les musiciens de Bénestroff ont ouvert le cortège pour rejoindre la bibliothèque municipale.
Les collégiens ont lu des lettres de poilus et ensuite , le public a pu découvrir l’exposition de tableaux des élèves du primaire, tous plus explicites les uns que les autres et le «  Mur de la Paix »  illustré par les élèves de la maternelle.
L’exposition présentée par les bénévoles de la bibliothèque sur le thème de l’armistice a connu un vif succès.
La participation active des enfants, et le travail réalisé en classe avec les professeurs est sans conteste le meilleur moyen pour assurer ce travail de mémoire plus qu’utile en ces moments de tensions et de troubles.
Ce fut aussi pour le public l’occasion de découvrir la nouvelle bibliothèque et pour certains de se remémorer leur scolarité en ces lieux réhabilités .
Que tous les acteurs qui ont contribué au succès de cette journée soient remerciés, enfants, professeurs, sapeurs-pompiers, protection civile, forces de l’ordre et bien sûr l’Harmonie St Martin et leurs amis de Bénestroff qui ont rehaussé par leur accompagnement musical cette commémoration.
Que les fêtes de fin d’année vous apportent la sérénité et vous procurent de grandes satisfactions.